Santé publique

Au début des années 2’000, l’OMS publiait une étude concluant que l’amélioration de la qualité de vie des patients et la diminution des coûts de santé passe en priorité par l’amélioration de l’observance des patients, qui à cette époque, était en moyenne inférieure à 50%.

Forts de ce constat, un médecin de santé publique et un ingénieur de systèmes d’information se sont associés pour créer Medical Link Services SA (MLS) dont la mission était d’aider à améliorer le bien-être des patients tout en diminuant les coûts de la santé.

MLS a alors développé avec les hôpitaux des programmes d’accompagnement pour aider les patients sortant de l’hôpital à mieux gérer leur observance. Après deux années de travail, force a été de constater que la principale cause de cette non-observance ne venait pas du patient mais du manque de coordination des activités entre l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge.

MLS a alors conçu dès 2007, le système d’information MedLink spécialement dédié à l’organisation et la coordination de la prise en charge entre tous les acteurs concernés. Ce système basé sur une technologie 100% WEB permet un accès et un partage efficace de l’information tout en assurant une interconnexion avec d’autres systèmes d’information de santé.

MLS a naturellement proposé MedLink aux structures de maintien à domicile, qui à l’époque, étaient les seules structures exerçant le rôle de coordination au travers d’un référent. Cette personne avait pour fonction de définir avec le patients les objectifs de la prise en charge et de la structurer en détail. Elle est l’interlocuteur central pour toutes les parties prenantes dans la prise en charge.

L’apport du système d’information MedLink spécialement dessiné pour traiter la coordination (comme une comptabilité est adaptée pour suivre l’activité économique d’une société) a permis des gains d’efficience souvent supérieurs à 15%, tout en améliorant le confort du patient. MedLink s’est par la suite naturellement positionné dans les SIAD, le HAD et les réseaux de soins primaires en diabétologie, structures dans lesquelles la coordination était déjà un élément clé.

MLS dont le système gère annuellement dans 15 cantons, 7 millions d’interventions auprès de patients vivant à leur domicile, aide à la coordination de près de 30 métiers : référente, infirmière, ASSC, assistante sociale, aide-soignante, aide-familiale, Infirmière en stomatologie, infirmière en diabétologie, infirmière psy, infirmière en soins palliatifs, ergothérapeute, podologue, diététicienne, livreur de repas, chauffeur (pour personnes ayant un handicap), proches aidants et également permanence téléphonique, planificateur, gestionnaire des prestations, assistante administrative, gestionnaire de relevé de prestation, médecin traitant, médecin spécialiste, …

La spécialisation des intervenants, notamment dans le domaine médico-social, implique un nombre croissant d’intervenants dans les prises en charge, tendance qui augmente encore l’importance du rôle de coordination. Les réseaux primaires décident de ce qui doit être fait et il est indispensable que le patient contribue à ces décisions, surtout s’il s’agit d’une personne âgée.

Il s’est avéré indispensable que les instances de santé publique envisagent, pour stopper l’augmentation systématique des primes d’assurances, de généraliser ce rôle de coordinateur et de lui trouver un financement.

MLS, grâce à son expertise et sa technologie unique en Suisse, est un partenaire crédible pour contribuer à mettre en place une solution efficace de coordination dans le domaine médico-social en ville.

Ainsi, en tant que fournisseur de systèmes d’informations primaires institutionnels et spécialisé positionnant  le patient au centre du paradigme, MedLink s’intègre au sein du réseau de soins et participe à l’interopérabilité entre les différents acteurs de la santé publique.

e-Santé

Dans l’écosystème de la cybersanté en Suisse, MLS collabore avec différentes plateformes telles que celles de l’OFAC et de La Poste.

La solution MedLink Spitex™ est conçue pour se connecter avec les référentiels garantissant la qualité et l’intégrité des données du dossier clients (patient, médecins, assurances, pharmacies, médicaments …).

En utilisant ces référentiels, MLS garantit la conformité des échanges de données entre systèmes d’informations interopérables.

Home button of a technology interface surrounded by application - technology app concept

Systèmes Primaires

Dans le cadre de l’évolution vers la spécialisation des systèmes d’information , MLS a développé des solutions dans les secteurs du suivi du diabète, de la nutrition artificielle,de l’observance thérapeutique et des évaluations (e-SAP).

La philosophie de tous les systèmes primaires est l’interopérabilité entre les différents acteurs de la santé publique en ville avec une approche centrée sur le client.

Businessman using modern medical interface 3D rendering